Journée des Dys en Alsace : la 8ème !

La "8ème journée des "Dys" organisée par les associations AADA (dysphasie),
APEDA (dyslexie) et DFD Alsace aura lieu le samedi 11 octobre 2014
au Pôle Formation de la CCI à Strasbourg.

Pourquoi une Journée des Dys ?

  • Communiquer sur un sujet encore insuffisamment connu : la dyslexie, presque tout le monde connaît, mais qui connaît réellement ce trouble ? Et ne parlons pas de la dysphasie, de la dyspraxie, et des autres troubles Dys.
  • Alerter l'opinion sur ces troubles de l'apprentissage dont souffrent beaucoup d'enfants et d'adultes : pour faire un premier pas vers le repérage de ces troubles et donc vers une prise en charge adaptée.
  • Informer les professionnels impliqués (dans les rééducations, dans les apprentissages...) mais également les familles concernées, les entreprises...
  • Sensibiliser par le biais par exemple des ateliers "Dans la peau d'un Dys"
  • Témoigner
  • Rencontrer des professionnels, des associations, des parents...

La FFdys (Fédération Française des Dys) lance chaque année une Journée Nationale des Dys sur une thématique différente, en partenariat avec la Fédération APAJH et la MGEN.

Chaque année, AAD Alsace, APEDA et DFD Alsace se font le relais de la FFdys en organisant une Journée des Dys en Alsace.

Les troubles Dys

Ce sont des troubles spécifiques (ils touchent un secteur isolé du fonctionnement cérébral), constitutionnels, à différencier d'un simple retard.

Ils sont durables même s'ils évoluent avec le temps.

Ils ne sont pas dus à un déficit sensoriel ou à une insuffisance intellectuelle, ni à une carence affective, familiale ou éducative.

Ils sont variables dans leur nature et dans leur intensité.

Ils nécessitent une approche pluridisciplinaire associant une pédagogie adaptée et une rééducation faite par des spécialistes (orthophonistes, psychomotriciens, psychologue...).

Ils regroupent non seulement les Dys (dyslexiques(1), dysphasiques(2), dyspraxiques(3), dysorthographiques, dysgraphiques, dyscalculiques,...) mais aussi les troubles spécifiques de l'attention et de la concentration.
(1) Dyslexie : trouble de l'apprentissage de la lecture
(2) Dysphasie : trouble du langage oral
(3) Dyspraxie : trouble de l'automatisation du geste

Ils sont le plus souvent invisibles au premier abord, mais n'en constituent pas moins des altérations substantielles et durables des fonctions cognitives.
Ces difficultés peuvent limiter les activités des personnes ou nuire à leur vie sociale.

Selon les sources internationales, 10 % des enfants d'une classe d'âge seraient atteints de ces troubles.
Les statistiques françaises parlent d'environ 6 % d'enfants atteints, soit environ 600 000 enfants d'âge scolaire dont 1 % présentent des troubles sévères.


La situation des adultes Dys est encore mal connue. Néanmoins, on peut signaler que leur insertion dans l'emploi pose parfois problème en raison de difficultés liées à ces troubles Dys.

La "loi handicap" du 11 février 2005 reconnaît la spécificité du handicap cognitif dont font partie ces troubles.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Programme

Conférences et interventions 

» “Quelles innovations pour les Dys ?” par Hervé GLASEL, neuropsychologue

» “L'estime de soi"

» “Vivre un moment DNP avec votre jeune enfant”

» “Accompagner les parents et les jeunes TDAH avec troubles Dys associés”

Inscriptions complètes ! Les conférences de M. Glasel et Estime de soi seront retransmises en amphi

Copyright © 2014. Tous droits réservés.
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Dernière mise à jour : mercredi 1 octobre 2014